CONFERENCES ALBI PATRIMOINE 2018

Dans l’auditorium des Archives Départementales, avenue de la Verrerie à partir de 18h

 

Lundi 8 janvier 2018 : « Histoire du chapitre de la cathédrale d’Albi » par Olivier Cabayé, professeur agrégé et docteur en histoire.

Qui sont ces chanoines de la cathédrale Sainte-Cécile ? à quoi ont-ils servi ? qu’ont-ils fait dans les cathédrales pendant plus d’un millénaire ?

 

Lundi 12 février 2018 : « La représentation picturale du patrimoine architectural » par Patrick Gironnet, architecte des Bâtiments de France.

Le patrimoine architectural de la France ou européen a été très souvent représenté par des dessinateurs, artistes peintres, architectes depuis le Moyen-âge jusqu’à nos jours à l’occasion de sujets d’étude, de lieux d’inspiration ou représentation à but pédagogique ou scientifique. Cette conférence sera l’occasion d’examiner des exemples choisis de dessins, gravures, aquarelles ou encore peintures qui constituent des témoignages intéressants des différents styles de l’architecture et paysages urbains. Seront également évoqués les différents procédés et instruments utilisés par les dessinateurs ou peintres pour réaliser leurs œuvres.

 

Lundi 5 mars 2018 : « Conception et évolution de la bastide de Réalmont du XIIIème au XIXème siècle » par Bernard Caner, architecte D.P.L.G

Les anciennes bastides du Tarn et tout particulièrement Réalmont possèdent des maisons extrêmement étroites, à peine trois mètres de large.

Poussant la curiosité un peu plus loin et regardant le plan de cadastre on constate que ce phénomène se retrouve dans tous les quartiers anciens de cette ville, et on se demande pourquoi ? Comment ont été acquises ou octroyées ces parcelles de terrain qui nous viennent de la création du village en 1272 ? de cette conception d’origine, par des documents graphiques très anciens, et au travers de périodes historiques parfois très mouvementées, vous découvrirez l’évolution et les secrets de la conception du village et son évolution au travers de 6 siècles d’histoire en venant écouter la conférence de Bernard caner architecte DPLG, amoureux de la ville où il réside depuis de nombreuses années.